Chronique de Joanie Létourneau | Grand concert de Noël Simons 8 décembre 2019

Ah, Noël! Ce moment festif de l’année où on retrouve sa famille et ses amis pour célébrer. Pour cette festivité, j’ai assisté au Grand concert de Noël Simons où 5 grands choeurs de Sherbrooke ont collaboré ensemble pour produire ce magnifique spectacle. Il y avait le Choeur Symphonique de Sherbrooke, le Grand Choeur de Montcalm, l’Ensemble vocal de l’Université de Sherbrooke, Bishop’s University Singers et le Choeur Pop de Sherbrooke.  Dans cet article, je vais témoigner de ce que j’ai entendu.

Quand je suis arrivée à la répétition dimanche avant-midi, les cinq chorales étaient déjà là. Les chanteurs étaient tous présents pratiquant un air connu ‘’Sainte Nuit’’. J’ai pu distinguer qu’il y avait 3 voix. Bref, c’était vraiment incroyable de voir 350 personnes sur scène. Ils ont enchaîné avec ‘’Il est né le divin enfant’’, cette mélodie typique de Noël, ‘’Les anges dans nos campagnes’’ a suivi, ils ont achevé la pratique commune avec le classique ‘’Minuit, Chrétiens’’. Puisque d’habitude, les refrains sont un solo, seulement les hommes ont chanté cette section. Au refrain, tout le monde était à l’unisson. C’était vraiment puissant et grandiose!

Après quelques pièces, j’ai pu rencontrer le très gentil Maestro Laforest. D’ailleurs, je lui ai posé quelques questions à son sujet. Sa pièce préféré du concert est ‘’Minuit, Chrétiens’’ c’est la puissance qui fait que c’est cette chanson qu’il aime. Ses compositeurs préférés sont Tchaïkovski, Beethoven, Mahler, Rachmaninov et les Beatles. Je lui ai aussi demandé quelles étaient les meilleures qualités d’un chef d’orchestre. Il m’a répondu que pour lui, avoir du rythme, une bonne oreille et une bonne écoute font partie des qualités requises pour être un formidable Maestro. Il m’a dit aussi que le travail d’un chef d’orchestre ne suffit pas qu’à diriger. Il faut parfois arranger les pièces, gérer les horaires, les subventions et parler aux gens. Ce qui rend Maestro Laforest le plus fier est qu’après près de 40 ans de carrière, il est encore demandé à diriger des orchestres et que les salles sont toujours pleines. Il a contribué à environ 1000 concerts ici et à l’international! C’est énorme!

 

Après avoir assisté aux répétitions suivantes, j’ai eu la chance de rencontrer le talentueux Christian Beaucher, chef du Grand Choeur de Montcalm. Pour préciser, les chanteurs de cet ensemble sont tous des adolescents. Je lui ai demandé si c’était difficile de gérer des ados. Il m’a répondu que c’était délicat. “À ce moment-ci de leur vie, il faut les respecter et être ouvert à leurs émotions’’. M. Beaucher a été membre de l’orchestre symphonique de Sherbrooke jusqu’à tout récemment. Il y a joué du cor français qui est un très bel instrument. Je lui ai posé comme question : Comment choisit-on les pièces présentées dans le spectacle? Il m’a dit que c’est le chef d’orchestre qui décide mais c’est possible que le conseil d’administration donne son opinion. Puisqu’il a déjà été membre d’un orchestre, je lui ai demandé les exigences pour en faire partie. ‘’Il faut que tu sois très bon, les auditions sont faites à l’aveugle. Plus l’orchestre est réputé, plus les gens sont nombreux pour l’audition. Pour un poste prestigieux, il peut y avoir des centaines de candidats’’ C’est fou, pour un seul poste! Je le remercie de m’avoir prêté son précieux temps.

Le concert se déroulait à 15 heures. La chose spéciale de ce spectacle est que le chef d’orchestre n’était pas toujours Maestro Laforest. En fait, c’est le chef de la chorale sur scène qui dirigeait sa chorale et l’orchestre. Le spectacle a commencé avec le Choeur Symphonique de Sherbrooke, sous la direction de Jean-Philippe Dutil, interprétant des extraits de ‘’Messie’’, composé par Georg Friederich Händel. Je suis sûre que vous avez déjà entendu un extrait de ‘’Hallelujah’’. Peut-être que les autres airs sont moins connus mais ils étaient magnifiques.

Vint alors de Grand choeur de Montcalm, dirigé par Christian Beaucher. Ils chantèrent la magnifique pièce ‘’Vincent’’ Acapella, c’est-à-dire sans accompagnement, juste les voix. Ensuite, ils interprètent ‘’Cantique de Jean Racine’’, une pièce plus style classique, mais tout aussi belle.

L’orchestre nous fit découvrir une création d’une jeune femme nommée Claudie Bertounesque. L’orchestre joua sa composition nommé ”Quaestio”. Pour la décrire, c’était comme une aventure. On ne savait jamais ce que la suite serait. Cette pièce était complètement unique, virtuose et très bien jouée.

Avant l’entracte, l’Ensemble Vocal de l’Université de Sherbrooke, dirigé par Robert Ingari, nous a offert un répertoire de chansons moins connues mais magnifiques telles que ‘’Psaume 150’’, ‘’L’Adieu des bergers à la Sainte Famille’’ et ‘’Dona Nobis Pacem’’. Je n’étais malheureusement pas capable de déchiffrer la langue chantée mais ce n’est qu’un détail.

Après la pause, Bishop’s University Singers, sous la direction de Jean-Philippe Dutil, nous ont chanté des pièces dynamiques et plaisantes telles que ‘’Shepherd’s Pipe Carol’’, ‘’Angels’ Carol’’ et ‘’Star Carol’’. Ces trois compositions de John Rutter nous ont charmés par son énergie et ses talentueux chanteurs.

Pour finir, le Choeur Pop de Sherbrooke,  dirigé par Geneviève Blais, nous a interprété des pièces plus québécoises comme ‘’Chanson pour les moins d’hiver, ‘’23 décembre’’ et la chanson connue ‘’C’est l’hiver’’. Ces pièces énergétiques et dynamiques nous ont mis dans l’ambiance de Noël! Bref, c’était vraiment très bien.

Pour clore spectacle, les 5 Choeurs de Sherbrooke, sous la direction de Maestro Laforest, se sont réunis sur scène pour entonner 4 chants de Noël connus, ‘’Il est né’’, ‘’Sainte nuit’’, ‘’Les anges dans nos campagnes’’ et le très attendu ‘’Minuit, Chrétiens’’, ils nous ont impressionnés par leurs talents et leur courage de venir chanter devant plus d’un millier de personne. Fait cocasse, les applaudissements ont duré plusieurs minutes, c’était assez long mais franchement mérité!

Et voilà, mon article touche à sa fin. J’espère que vous avez apprécié. PSST! Oui toi, jeune musicien, si tu veux faire un article comme moi, n’hésite surtout pas à aller sur le site de l’OSS et t’inscrire pour faire une chronique. C’est une expérience fabuleuse. Merci!

 

Joanie, 12 ans

 

Info OSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.