BRAHMS | STRAUSS AU FÉMININ

 

Série Grands concerts BMO

BRAHMS | STRAUSS AU FÉMININ
Dimanche 13 février 2022
15 h | salle Maurice-O’Bready

Dina Gilbert, cheffe invitée
Julie Fauteux, cor
Orchestre symphonique de Sherbrooke

L’unique son du cor sera à l’honneur avec le cor solo associé du Centre national des Arts, la Sherbrookoise Julie Fauteux, qui jouera le Concerto pour cor no. 2 de Richard Strauss, et l’OSS complètera avec la Symphonie no 1, op. 68, de Brahms. Concert dirigé par la dynamique et brillante cheffe d’orchestre Dina Gilbert.

Régulier: 63$
60 ans et +: 55$
Étudiant (25 ans et -): 25$

*Ajout de 3$ pour les achats par téléphone (819 820-1000) et 5$ pour les achats en ligne
Achat 3 concerts BMO et plus (promo 15%) Achat de ce concert

JULIE FAUTEUX

Originaire de Sherbrooke, Julie Fauteux se joint à l’Orchestre du CNA en 1999 à titre de cor solo associée. Elle a étudié auprès de James Somerville au Conservatoire de musique de Montréal, où elle a remporté un premier prix à la fin de ses études.

Dès sa sortie du Conservatoire, âgée d’à peine 21 ans, elle part pour l’Espagne où elle est nommée cor solo de l’orchestre symphonique de la Galice et, par la suite, de l’orchestre philharmonique royal de la Galice au sein duquel elle demeure jusqu’à son retour à Ottawa, en 1999.

Mme Fauteux s’est produite comme soliste avec divers orchestres, notamment l’Orchestre symphonique de Sherbrooke et l’orchestre philharmonique royal de la Galice, et a remporté le premier prix dans la catégorie des cuivres au concours de musique de l’Orchestre symphonique de Québec. De plus, elle a fait partie de l’Orchestre national des jeunes du Canada pendant trois ans.

Elle a également été invitée, en 1998, à donner des concerts avec l’orchestre philharmonique de Berlin, sous la direction de Mariss Jansons.

En plus de son travail au sein d’orchestres, Mme Fauteux aime la musique de chambre et l’enseignement. Elle se produit d’ailleurs régulièrement dans le cadre du Festival de musique de chambre d’Ottawa. Elle est professeur de cor au Conservatoire de musique de Gatineau. En Espagne, elle a enseigné à l’académie de l’orchestre philharmonique royal de la Galice, et à l’été 2006, elle a fait partie du corps professoral du Banff Centre.

DINA GILBERT

Reconnue pour son énergie, sa précision et sa polyvalence, Dina Gilbert est régulièrement invitée à diriger au Canada et à l’étranger. Originaire de la Beauce, elle est directrice musicale du Kamloops Symphony Orchestra (Colombie-Britannique) où elle fait sa marque en dirigeant avec passion le grand répertoire symphonique tout en accordant une place importante à la création musicale.

Au cours des dernières années, elle a dirigé de nombreux orchestres au Canada tels que l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre métropolitain, l’Orchestre symphonique de Québec, le Toronto Symphony Orchestra et le Hamilton Philharmonic Orchestra. En 2017, Dina Gilbert a fait débuts aux États-Unis avec le Eugene Symphony (Oregon) et le Fayetteville Symphony Orchestra (Caroline du Nord) et ses débuts en Asie en dirigeant le Sinfonia Varsovia dans cinq programmes de concerts dans les villes de Niigata et Tokyo.

Passionnée et avec une curiosité innée pour les genres musicaux non classiques, Dina Gilbert a dirigé l’Orchestre Philharmonique de Radio France et l’Orchestre national de Lyon lors de concerts Hip Hop Symphonique, partageant la scène auprès des grandes vedettes telles que I AM, MC Solaar, Youssoupha, Arsenik et Bigflo & Oli. Elle a de plus dirigé la musique du compositeur John Corigliano lors de la première mondiale de la présentation du film Le violon rouge, avec orchestre live au Festival de Lanaudière, de même que la première nord-américaine du film The Artist avec l’Orchestre symphonique de Montréal.

De 2013 à 2016, Dina Gilbert a occupé le poste de chef assistante de l’Orchestre symphonique de Montréal et de Maestro Kent Nagano. À ce titre, elle a dirigé de nombreux concerts et elle a assisté le directeur musical dans l’ensemble des répétitions, des concerts, des enregistrements et des tournées de l’orchestre, en plus d’assister de nombreux chefs invités tels que Zubin Mehta, Sir Roger Norrington, Lawrence Foster et Giancarlo Guerrero. En avril 2016, Dina Gilbert a obtenu un grand succès en remplaçant au pied levé le Maestro Alain Altinoglu dans trois concerts à l’OSM comprenant Les Planètes de Gustav Holst.

Au cours de la saison 2019-2020, Dina Gilbert fera ses débuts en Espagne en dirigeant l’Orquestra Simfonica del Gran Teatre Del Liceu, de même que ses débuts en Corée du Sud en partageant la scène avec le violoniste de grande renommée Joshua Bell dans une prestation concert du film Le violon rouge. Marquant aussi ses débuts avec l’Orchestre National de Metz, elle sera de retour pour diriger des concerts avec l’Orchestre symphonique de Montréal, le Toronto Symphony Orchestra et le Hamilton Philharmonic Orchestra. La saison 2019-2020 sera également sa première en tant que de chef attitrée de l’Orchestre des Grands Ballets Canadiens de Montréal.

Dina Gilbert détient un doctorat en direction d’orchestre de l’Université de Montréal où elle a étudié avec Jean-François Rivest et Paolo Bellomia. Elle s’est perfectionnée lors de classes de maître avec Neeme Järvi, Kenneth Kiesler, Pinchas Zukerman et les musiciens du Kritische Orchester à Berlin. Récipiendaire du Prix Opus « Découverte de l’année » en 2017, elle a aussi été nommée parmi les 50 personnalités créant l’extraordinaire au Québec en 2018 par le Magazine Urbania. Le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts et des lettres du Québec et la Fondation Père-Lindsay l’ont aussi soutenue au cours de sa carrière.

[/col] [/row]

Présentateurs du concert