Plaisirs coupables de l’opéra

Série Grands concerts BMO

PLAISIRS COUPABLES DE L’OPERA
Dimanche 3 février 2019

15 h | salle Maurice O’Bready

Lyne Fortin, soprano
Kévin Geddes, ténor
Hugo Laporte, baryton

Les plus grands airs de
Bizet : Carmen
Rossini : Barbier de Séville
Verdi : La traviata
et plus encore !

Présentateurs du concert

Biographies

Lyne Fortin, soprano

L’une des plus grandes voix du Canada, la soprano Lyne Fortin connaît une carrière exceptionnelle. Elle se distingue par sa technique vocale et scénique impeccable et sa virtuosité. Reconnue pour la justesse de ses interprétations, elle se démarque notamment par son raffinement, sa puissance vocale et sa profonde sensibilité. Son art continuant de grandir, elle est née Juliette et est devenue Lady MacBeth, de Gilda elle s’est transformée en Tosca en passant par toutes ces héroïnes partout au Canada et dans le monde. Pédagogue reconnue, elle transmet généreusement sa grande expérience lors de classes de maîtres et à certains chanteurs privilégiés qui sont eux-mêmes sur toutes les scènes. Toujours en demande, elle est partout à l’opéra et en concert.

Keven Geddes, ténor

Keven Geddes faisait ses débuts à l’Opéra de Montréal dans le rôle du Messager dans la production d’Aida en septembre 2016 et avec l’Orchestre symphonique de Laval pour le Messie de Haendel, un peu plus tard en décembre. Keven était l’Aumônier au Carmel dans Le dialogue des Carmélites à l’Opéra de Montréal en janvier 2016. Il chantait Jacquino dans Léonore de Gaveaux lors d’une tournée à Washington et à New York pour Opera Lafayette en février. Il était avec le Chœur de l’Orchestre Métropolitain de Montréal pour les Vêpres de Rachmaninov, avec l’Orchestre de Chambre McGill pour leur concert Poperetta et avec le Chœur Les Rhapsodes pour la Petite messe solennelle de Rossini l’an passé. Il prenait le rôle de Don José dans Carmen de Bizet en mai 2017, sous la baguette de Marc David et son Orchestre Symphonique de Longueuil, sous la direction scénique d’Oriol Tomas. Ce projet clôtura sa formation à l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal. À l’été 2017, il chantait le rôle du Premier Chevalier dans Parsifal de Wagner, projet colossal présenté au Festival de Lanaudière par Yannick Nézet-Séguin. Il fut dernièrement invité dans le monde du théâtre à jouer dans la deuxième édition d’Edgar et ses fantômes, en tant que chanteur d’opéra, sous la direction musicale de Jean-Pascal Hamelin.

Prochainement, il sera de la production d’Amadeus au théâtre Le Trident et participera au Festival d’Opéra de Québec dans divers projets. Il sera Rodolfo dans la production de La Bohème de Puccini de l’Association Lyrique de Beauport et sera de la distribution du concert Trésors du Bel Canto romantique en novembre avec Tempêtes et Passions.

Hugo Laporte, baryton

Hugo Laporte est Grand lauréat du Concours OSM Standard Life 2014 et a remporté plusieurs prix : premier prix au Concours de musique du Canada en 2014, troisième prix au Prix d’Europe en 2017 et troisième prix en mélodie française au concours international de chant de Marmande en 2015. En tant que « Jeune espoir lyrique canadien », il reçoit l’important soutien des Jeunes Ambassadeurs Lyriques. Sur la scène, on a pu notamment l’entendre dans les rôles de Figaro ( Le Barbier de Séville ) et d’Escamillo ( Carmen ) à la Société d’art lyrique du Royaume, de Schaunard ( La Bohème ) à l’Opéra de Massy et à l’Opéra de Québec, de Moralès et du Dancaïre ( Carmen ) au Theater Regensburg et à l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), et de Ceprano ( Rigoletto ) au Teatro Comunale di Bologna. Il chantera prochainement Mercutio   ( Roméo et Juliette ) à l’Opéra de Montréal et Juan Perón dans l’opéra-tango Evita de Denis Plante avec l’ensemble Tango Boréal, pour Tempêtes et Passions, à Québec.

Dans le répertoire sacré, on a pu l’entendre dans des oeuvres telles que la Passion selon saint Matthieu, le Requiem de Fauré, Un requiem allemand de Brahms, le Requiem de Duruflé, la Petite Messe solennelle de Rossini et la Messe solennelle de sainte Cécile de Gounod.

Il s’est également produit à l’international avec des ensembles tels que le Deutsche Radio Philharmonie, le Philharmonie Nürnberg, l’Orchestre du Théâtre national de Minsk, ainsi que l’Opéra Hélikon de Moscou. Au Canada, de nombreux festivals l’ont accueilli, dont le Festival de Lanaudière, le Festival d’opéra de Québec, la Virée classique OSM, le Festival Classica et le Festival Orford Musique. Hugo Laporte est titulaire d’une maîtrise en chant avec mention d’honneur, dans la classe de Patricia Fournier à l’Université Laval, et s’est aussi perfectionné auprès de Benita Valente, Jean-François Lapointe et Olaf Bär. Il tient à remercier la Relève Musicale de Québec pour son soutien durant ses études.