Chronique d’Éléna Dostie | Musique slave : Dvorak

(crédit photo : Nadia Zheng)

Chronique d’Éléna Dostie | Musique slave : Dvorak

Le vendredi 28 septembre 2018, j’ai eu la chance d’assister à la générale en après-midi (en plus, j’ai manqué de l’école pour aller voir la générale Ha! Ha!) et au concert « Musique slave : Dvorak » de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke (OSS) le soir à la salle Maurice O’Bready. Ce n’était pas mapremière fois, car j’ai eu la chance d’aller voir d’autres concerts de l’OSS avec mon école.

Bon, maintenant, qu’est-ce que j’ai aimé du concert? J’ai beaucoup aimé les pièces, sauf celle après l’entracte, la Symphonie no8 en sol majeur de Dvorak, celle-là je l’ai peut-être moins aimée parce que j’étais fatiguée comme il était déjà dépassé 21 h et que je suis habituellement couchée à cette heure-là.  Je n’ai que 10 ans après tout! Sinon, j’ai beaucoup aimé les deux autres pièces : le Concerto pour timbales et orchestre de Paus et le Défilé des marionnettes de Maxime Goulet. En plus, j’ai eu la chance de parler avec le compositeur Maxime Goulet, le timbalier François Aubin et le chef d’orchestre, Stéphane Laforest.

J’ai adoré le défilé des marionnettes, car j’étais capable de m’imaginer les marionnettes et leur histoire pendant que l’orchestre et son chef jouaient. Le mouvement qui m’a plu le plus est « le loup », car je trouve que ce mouvement de la pièce était rapide et excitant. Saviez-vous que Maxime Goulet a composé cette pièce quand il était encore étudiant à l’Université? Il est vraiment très bon, n’est-ce pas?

J’ai apprécié Concerto pour timbales et orchestre de Paus, car je trouvais ça impressionnant comment le timbalier, François Aubin, faisait pour peser sur les pédales en même temps que de jouer différentes notes sur ses timbales et tout ça accompagné par l’orchestre.  C’était toute une chorégraphie!  François Aubin m’a dit qu’il devait être très concentré pour jouer, même si ça le stressait. Il m’a même avoué que dès qu’il a vu des timbales à 17 ans, il a su que ce serait son instrument.  Il a bien choisi, car il est vraiment très bon.

J’espère vous avoir donné le goût d’assister à un des concerts de l’OSS et je vous dis à bientôt pour ma chronique du concert de Noël.

Éléna Dostie, 10 ans.

Zoé Achim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *