CONFÉRENCES PRÉCONCERTS MATELAS HOUDE

PRÉSENTATEUR

Vous aimeriez en apprendre davantage sur la musique et en savoir plus sur les compositeurs et les œuvres interprétées par l’OSS? Les conférences préconcerts Matelas Houde (offre exclusive pour les abonnés de l’OSS), données par Louis Brouillette, offertes par l’OSS en collaboration avec la Société québécoise de recherche en musique remplissent exactement cette fonction!

Présentées une heure avant les Grands concerts de la série BMO au balcon Orford du Centre culturel, les conférences sont gratuites pour les détenteurs de billets. Dans une ambiance décontractée, Louis Brouillette transmets sa passion pour le monde musical en abordant différentes thématiques avec sérieux tout en laissant place à l’anecdote et à l’humour.

M. Louis Brouillette est détenteur d’un doctorat en musicologie de l’Université de Montréal. Ses recherches portent notamment sur les archives musicales, les manuscrits de musique, l’opéra, l’orgue et la vie musicale au Canada. Ses articles ont été publiés dans plusieurs revues nationales et internationales et il a prononcé des conférences au Canada, aux États-Unis, en France, au Royaume-Uni et en Pologne.

Thèmes et horaire des conférences 2016-2017

Télécharger l’horaire et les descriptions des conférences préconcerts 2017-2018

7 octobre 2017, 19 h | SALON ORFORD DU CENTRE CULTUREL

Entretien avec les percussionnistes Emmanuel Séjourné et Mario Boivin

Est-il profitable à un percussionniste de se spécialiser dans le jeu de certains instruments de percussion ? Est-ce que la valeur des baguettes d’un joueur de vibraphone ou de marimba est comparable à celle d’un archet ? Quelle importance faut-il accorder à l’emplacement des percussions dans un orchestre symphonique ? Voici quelques questions auxquelles répondront les percussionnistes solistes du double concerto Gotan d’Emmanuel Séjourné. Et vous, cher public, avez-vous une question à leur poser ?

 

5 novembre 2017, 14 h | SALON ORFORD DU CENTRE CULTUREL

La guitare électrique : un intrus dans l’orchestre ?

Les ondes Martenot, le violon électrique, le thérémine et la guitare électrique : voilà quelques instruments électroniques dont les premiers prototypes ont été dévoilés dans les années 1920. Alors que l’heure de gloire en musique classique de certains de ces instruments (comme les ondes Martenot et le thérémine) est révolue, la popularité de la guitare électrique dans le répertoire classique s’est accrue ces dernières années. Des concertos pour guitare électrique et orchestre ont notamment été composés par le Suédois Yngwie Malmsteen, l’Américain Michael Kamen ainsi que les Québécois Tim Brady et Andrew P. MacDonald. Vous êtes invités à explorer Electric Pleasures : Concerto for Electric Guitar and Orchestra de MacDonald et à comprendre pourquoi de plus en plus de compositeurs intègrent la guitare électrique dans leurs œuvres symphoniques.

 

25 février 2018, 14 h | SALON ORFORD DU CENTRE CULTUREL

Concerto 101

Le compositeur allemand Johannes Brahms a écrit quatre symphonies et quatre concertos. Dans son Concerto pour violon, violoncelle et orchestre en la mineur, op. 102 (1887), Brahms a intégré plusieurs éléments traditionnellement associés au concerto, mais en s’accordant quelques libertés. Or, devrait-on qualifier cette œuvre de traditionnaliste ou de progressiste ? De plus, peut-on considérer cette pièce comme un concerto grosso, un concerto de solistes, un double concerto et/ou une symphonie concertante ? Venez le découvrir.

 

24 mars 2018, 19 h | SALON ORFORD DU CENTRE CULTUREL

Musique et chocolat

Différentes équipes de chercheurs ont récemment utilisé la musique et du chocolat pour mener leurs recherches. Leurs études montrent notamment que la musique peut influencer la perception du goût. Le chocolat, par exemple, semble plus crémeux en écoutant des sons legato, des harmonies consonantes ou une œuvre que nous aimons. Grâce à cette conférence préconcert, vous comprendrez pourquoi le chocolat au caramel que vous dégusterez durant le premier mouvement de la suite orchestrale Chocolats symphoniques de Maxime Goulet vous paraîtra plus sucré que d’habitude.

 

21 avril 2018, 19 h | SALON ORFORD DU CENTRE CULTUREL

La musique américaine : du nationalisme à l’innovation

La musique classique américaine du 20e siècle s’est forgée une identité grâce, entre autres, à l’utilisation du jazz, de la musique afro-américaine et du folklore anglo-américain. Les expérimentations de certains compositeurs ont également contribué à l’identité de la musique classique américaine et à sa renommée. Henry Cowell a, par exemple, inventé le jeu du piano sans les touches (en jouant directement sur les cordes) et John Cage a conçu la technique du « piano préparé » en insérant divers objets entre les cordes. Dans ce contexte, il apparaît pertinent de mesurer la contribution d’Aaron Copland à l’identité musicale des États-Unis, d’autant plus que ce compositeur a écrit de la musique expérimentale et qu’il a puisé son inspiration notamment dans le jazz et les chansons folkloriques.

AFFICHE DES CONFÉRENCES À TÉLÉCHARGER

CONFÉRENCIER

Louis Brouillette

MUSICOLOGUE |  PRÉSENTATEUR DES CONFÉRENCES PRÉCONCERTS DE L’OSS

M. Brouillette est détenteur d’un doctorat en musicologie de l’Université de Montréal. Ses recherches portent notamment sur les archives musicales, les manuscrits de musique, l’opéra, l’orgue et la vie musicale au Canada. Ses articles ont été publiés dans plusieurs revues nationales et internationales et il a prononcé des conférences au Canada, aux États-Unis, en France, au Royaume-Uni et en Pologne. Depuis la saison 2014-2015, M. Brouillette anime les conférences préconcerts de l’OSS. Louis Brouillette est également professeur de musique et organiste. Il forme également un duo avec le mezzo-soprano Caroline Demers. Visitez son site sur la musique contemporaine.