Grand concert de Noël Simons 2021

Grand concert de Noël Simons
Noël ensemble!

Dimanche 12 décembre 2021
15 h salle Maurice-O’ Bready 

Thomas Le Duc-Moreau, chef invité
Geneviève Leclerc, voix
Orchestre symphonique de Sherbrooke

L’Orchestre symphonique de Sherbrooke, dirigé par le talentueux chef invité Thomas Le Duc-Moreau, revient avec son traditionnel et populaire concert de Noël Simons, cette fois-ci avec la chanteuse à la voix d’or, Geneviève Leclerc.  Vos airs préférés des Fêtes en mode symphonique pour une ambiance magique!

Régulier: 63$
60 ans et +: 55$
Étudiant (25 ans et -): 25$

*Ajout de 3$ pour les achats par téléphone (819 820-1000) et 5$ pour les achats en ligne
Achat de billets

Lire les notes de programmes

Geneviève Leclerc

Artiste dans l’âme depuis son plus jeune âge, c’est à 13 ans que Geneviève Leclerc ressent l’ivresse de la scène pour la première fois en décrochant un rôle dans la comédie musicale « Les enfants de Don Quichotte ». Dès lors, c’est une certitude, elle en fera son métier. Aussitôt son secondaire terminé, elle suit la réputée formation en Théâtre Musical du Collège Lionel-Groux, puis celle de l’ESTHEM, l’école fondée par Robert Marien.  S’ensuivra un tour du monde de sept années durant lequel elle vit son rêve de chanter chaque soir devant un public.

De retour au port, son talent d’interprète lui permet de décrocher des premiers rôles dans des comédies musicales prestigieuses telles que Guys and Dolls, Les Misérables ou encore Les Belles-Soeurs, mise en scène par René Richard-Cyr.

Le grand public attendra 2016 pour tomber à son tour sous le charme de Geneviève grâce à sa participation à la célèbre émission La Voix. Recrue de Marc Dupré, elle marque les esprits de millions de personnes par son interprétation magistrale de la légendaire chanson « Je suis malade ».

L’après-La Voix est une succession de nouvelles opportunités qui ancrent davantage Geneviève dans le coeur des Québécois… et même au-delà de nos frontières!

Marc Dupré, son coach, l’invite sur la scène du Centre Bell lors de son spectacle en juin 2016. Quelques mois plus tard, elle l’accompagne pour 17 représentations lors de sa résidence au Capitole de Québec. À l’automne 2016, Geneviève vit une incroyable expérience dont bien des chanteurs émérites rêveraient. Elle s’envole pour la Russie à l’invitation de nul autre que Michel Legrand. Aux côtés du maître trois fois « oscarisé », elle se présente à Moscou et Saint-Pétersbourg pour interpréter les grands thèmes des mythiques Parapluies de Cherbourg avec le « crooner » international George Perris.

Entre 2017 et 2020, elle sort trois albums (Portfolio, Celle que je suis, Les Duos de Gen) qui lui permettent de sillonner la province avec différentes tournées, mises en scène notamment par René Richard-Cyr et Joël Legendre.

Toujours soucieuse de se renouveler, Geneviève se lance dans la production et la direction artistique de spectacles et d’albums.

Fin 2020, c’est tout en douceur qu’elle termine cette année singulière en nous offrant le réconfortant EP Neige, réalisé et arrangé par Medhat Hanbali et qui voit, pour la première fois en carrière, une chanson originale signée Geneviève Leclerc.

Thomas Le Duc-Moreau

Thomas Le Duc-Moreau a occupé le poste de chef assistant à l’Orchestre symphonique de Montréal de 2019 à 2021. À peine entré en poste, il a fait ses débuts avec l’OSM en dirigeant un concert de saison au pied levé. Par la suite, il dirige l’orchestre pour deux autres concerts de saison incluant la 2e symphonie du compositeur afro-américain William Grant Still, jouée pour la première fois à l’OSM, et l’Histoire du Soldat de Stravinsky en collaboration avec le Black Theater Workshop. En plus d’être l’assistant du directeur musical Kent Nagano, il a collaboré avec les chefs invités Valery Gergiev, Rafael Payare, Susanna Mälkki et François-Xavier Roth.

Apprécié pour son écoute et sa flexibilité, Le Duc-Moreau a également dirigé plus d’une vingtaine de concerts de l’OSM pour le jeune public et des activités spéciales, tout en prenant part à de nombreuses activités éducatives et à des initiatives visant à renforcer les liens avec la communauté. Il participe notamment au développement du projet OSMose, qui permet à des enfants présentant un trouble du spectre autistique de découvrir les instruments de l’orchestre par le biais d’ateliers adaptés.

Précédemment, il a assisté Fabien Gabel à l’Orchestre symphonique de Québec en 2018-2019 et Jacques Lacombe à l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, de 2016 à 2018. Il est également directeur artistique et fondateur de l’Ensemble Volte, avec qui il n’hésite pas à mettre en lumière des artistes importants de sa génération, comme la pianiste Élisabeth Pion, la violoncelliste Dominique Beauséjour-Ostiguy, la soprano Emma Fekete et le compositeur Louis-Michel Tougas. L’Ensemble Volte est également reconnu pour sa programmation originale et audacieuse, mêlant diverses formes d’art à la musique classique.

Le Duc-Moreau a été invité par l’Opéra de Bonn et son chef Jacques Lacombe à l’automne 2017 pour diriger trois semaines de répétitions pour une nouvelle production de Carmen de Bizet. À l’été 2019, il a dirigé les répétitions de la production de l’Opéra de Québec du Hollandais volant de Wagner, travaillant avec le metteur en scène François Girard. En septembre 2018, il a été invité à diriger l’Orchestre du Théâtre national de Prague dans la prestigieuse salle Dvořák du Rudolfinum, dans le cadre du Young Prague Festival. Thomas Le Duc-Moreau est titulaire d’un baccalauréat en interprétation du violoncelle (2016) et d’une maîtrise en direction d’orchestre (2018) du Conservatoire de musique de Montréal, où il a étudié respectivement auprès de Carole Sirois et Jacques Lacombe.